Document sans nom
News Catalogue Forum Matagot
Connexion
Espace
Pro - presse
Services
et SAV
Matagot club (version alpha)
   
 

Voici un article paru originellement sur le blog de l’illustrateur de River Dragons, Pierô (aka Pierre Lechevalier).

Merci à lui de nous avoir autorisé à reproduire ces très claires et intéressantes explications sur "Du comment qu’on fait une couv’"...

***

On profite de l’actualité de la sortie d’un de ses jeux pour faire un petit "step by step" et montrer comment on gribouille une couv’.

Alors, voilà, là, on va parler de "River Dragons", le jeu de Roberto Fraga initialement édité sous le nom "Les dragons du Mékong" et édité pour cette nouvelle mouture chez Matagot.

Alors, comme d’hab’, je propose des croquis mais où d’habitude, je fais 4-5 propositions, là, j’en fais qu’une car je pense que la compo générale est bonne.

A partir de cette étape, deux possibilités. L’éditeur trouve que la compo marche pas et à ce moment là, on refait... Soit, et c’est souvent l’auteur du jeu qui est à l’origine de la remarque, il manque quelque chose pour coller au jeu, à son esprit ou à ses mécanismes.

En l’occurrence, Rob’ me fait la remarque que dans mon illus’, un perso enlève la planche sous les pieds d’un joueur, ce qui n’est pas possible et du coup, on réalise surtout qu’il n’y a pas de dragon sur la couv’... Ballot pour un jeu qui doit s’appeler à ce moment-là "Les dragons du Mékong".

Qu’à cela ne tienne !

J’en profite pour virer le perso en amorce au premier plan à gauche car ça plombe l’image inutilement. Le rajout du dragon me permet d’avoir encore plus de dynamisme sur l’image et du coup, je suis bien content que la compo ait plu. En plus, j’aime faire des images avec une partie immergée, je trouve que ça donne toujours bien.

Je fais un essai rapide pour voir si ça fonctionne avec un titre et à priori, ça passe... Même si le titre pourrait être plus gros... Je me dis à ce moment là qu’on avisera le moment venu... Ouais, des fois, je suis pas malin...

Je commence à passer au propre... Je réalise que là où j’avais mis un palmier à gauche, je peux y mettre la queue du dragon qui ferait un joli retour renforçant la dynamique générale et je me dis par la même occasion que les éclaboussures d’eau.... Ben je sais pas faire !

J’habille le haut de l’image à droite avec le palmier prévu en premier lieu à gauche, ça équilibre le tout. J’ai abandonné l’idée de faire les éclaboussures d’eau... "J’aviserai à la couleur".... Ouais, il y a un truc qui marche toujours, c’est de remettre à plus tard.... La couleur, c’est plus tard :)

Il est temps de voir ce que ça va donner la couleur justement.... Je me contrains à toujours faire un "rough" couleurs pour savoir où je vais aller... Sinon, j’ai tendance à attaquer direct au propre des détails et plan par plan et au final, l’ensemble ne marche pas.

Bon, c’est du vrai rough hein.... C’est fait en 5 minutes et ça ne sert qu’à trouver la palette de couleurs. Pour le coup, sur ce jeu, j’ai toujours à peu près su où j’allais et tout sortait à peu près naturellement.

Allez, c’est parti pour le plan par plan, on commence par le fond... (Ouais, les nuages, j’aime bien faire donc je les ai fait direct au "propre" sur mon rough, ils me plaisaient, je les ai gardé ;) On commence par les arrières plans et toujours du sombre vers la lumière... Fin, moi je fais comme ça.

Et on vient vers les plans devant... Je travaille toujours sur des calques séparés, comme ça, si je dois bouger quelque chose, j’ai pas tout à refaire.

On approche de la fin !

Il ne manque plus que les éclaboussures d’eau (Ben ouais, on a beau repousser, on finit toujours par devoir les faire !) et quelques lumières localisées pour enrichir l’atmosphère...

Là, on est sur la couv’ finale, mais il y avait un moment où les planches de bois derrière le personnage projeté n’étaient pas à cet endroit...

L’avantage de travailler dans un atelier où il y a plein de gens doués, c’est qu’ils viennent vous faire des remarques qui aident énormément. Ça a été le cas sur cette couv’ quand Eric Cartier, un vieil ami et un auteur de BD génial m’a dit : "il manque un peu de patate dans ton image et c’est tout bête, bouge la planche et rajoute en une" et oui, à ce moment là, l’image était clairement pas aussi dynamique et ça plombait un peu le côté "éjection" du perso derrière...

Il est temps de passer au titre

Mais "malheureusement", pour des raisons de pratique, aujourd’hui, on doit avoir un titre assez international pour éviter d’avoir à faire une boite pour chaque pays et du coup, le titre est changé... Alors, le nouveau titre est très bien, mais il est plus court, du coup, on peut se permettre de le grossir un max et là, ben voilà, ça tombe un peu "mal" sur mon image... Mais un jour, un jour ! Je serai professionnel jusqu’au bout de mes chaussettes et je prévoirai bien en avance.. Et surtout, j’attendrai d’avoir le titre final avant de composer ma couv’ :)

Voili voilou... J’espère que ça vous a plu voire même intéressé... J’ai pris un gros plaisir à faire cette couv’ qui est toute pimpante et patate. Encore un immense merci à mon Eric pour son coup de pouce sur ce détail des planches qui, à mes yeux, a tout changé.

Contenu du jeu :
 
 
JOUEURS
ANS ET PLUS
MINUTES

NOS AUTRES JEUX

Dans la collection Bonus :
De l’évolution du pion…
Vidéos

A découvrir également :