Document sans nom
News Catalogue Forum Matagot
Connexion
Espace
Pro - presse
Services
et SAV
Matagot club (version alpha)
article en cours :
   
 
Mandailles - le village au bout du monde

Le croiriez-vous, Mandailles existe bel et bien, dans ce monde comme en Occitània ?

Oh bien sûr, la Grande Brèche n’y balafre pas les montagnes et sa lueur mauvaise, la nuit, ne monte pas vers le ciel pour silhouetter les sommets de son feu fantomatique. Cependant, même de nos jours, le village se racrapote bien dans son fond de vallée, contre les pentes des Puys environnants (alors oui, suivez un peu, les Puys, chez nous, comme leurs noms ne l’indiquent pas, sont d’anciens volcans éteints, des montagnes en fait, comme le Puy-Mary, juste derrière Mandailles, ou le Puy-Griou, en face, etc…).

Bref, dans notre réalité aussi, Mandailles est une sorte de bout du monde, avec ses belles maisons de pierre volcanique serrées frileusement les unes contre les autres et ses toits de lauzes pentus pour mieux résister au poids de la neige.

Pour preuve, une des deux auberges du village se nomme, très justement, « Le bout du monde ».

N’y cherchez pas la demeure du chevalier de Marfon, celle là, je l’ai inventé, mais je ne saurais trop vous conseiller d’arrêter vos pas dans ce village pour y entendre, l’été, gazouiller la Jordanne, et égarer vos pas jusqu’à la cascade du Luc, ce recoin de vallée ensauvagé où l’eau et la roche s’épousent en étreinte d’écume.

Là, le derrière posé sur un tronc moussu, vous pourrez, dans la fraîcheur du sous bois, fermer les yeux et vous raconter l’histoire de Louis….

Sur les pentes des montagnes, tout autour, vous attendent les champignons de pierre grise des burons, balisant le chemin des sommets…

Enfin, l’hiver, vous pourrez, au départ du village, chausser des raquettes et partir en expédition le long des pentes et des pics enneigés pour voler aux montagnes, le temps de quelques heures, un, peu de leur majesté…

Quand vous rentrerez, fourbu et heureux, vous trouverez, à l’auberge du village, de ces plats ou pâtisseries qu’on ne sait confectionner que dans ce rude pays, capables de rassasier un ours en famine pour la moitié de l’hiver… Alors installez-vous prés du cantou, et, le ventre en béatitude, laisser vous aller à rêver…

 
 

NOS AUTRES GAMMES

Dans la collection Univers :
Test
Le Guide d’Occitània

A découvrir également :